La marche était trop haute pour le Bé-Léger

17 septembre 2012 - 18:37

Le Bé-Léger rêvait d’un exploit historique, il n’aura pas lieu. Les maugeois s’inclinent 5 à 0 face à Avrillé (DRH). Cette défaite, au 3ème tour de la Coupe de France, met fin à un beau parcours.

Le Bé-Léger le savait. Dans ce genre de confrontation, il faut repousser le premier but le plus tard possible. C’est ce que vont réussir à faire les locaux. Bien entrés dans le match, ils arrivent à maîtriser l’ogre Avrillais jusqu’à cette terrible 20 ème minute et ce coup de tête malicieux du très en vue Thibault Madou. Heureux les favoris de l’étape, il s’agit alors de la première action du match. Après cette ouverture du score, la rencontre revient sur ses bases de début de match. Un faux rythme que l’on peut imaginer favorable aux jaunes. Le petit poucet aura même l’occasion de revenir au score juste avant la mi-temps. Brice Peugnet tente une frappe de 20 mètres, trop écrasée pour espérer tromper le portier.

 

 

Changement de rythme

 

Au retour des vestiaires, la musique changera de ton. C’est une équipe reboostée, probablement bousculée par leur entraineur, qui revient sur la pelouse bégrollaise. Avrillé accélère dés le début de la second mi-temps et ne mettra pas longtemps à aggraver le score par Revian Berriche Louzolo, suite à un raid chanceux au milieu de la défense. Deux minutes plus tard, les filets tremblent une nouvelle fois. Le récidiviste, Thibault Madou, accélère sur le côté gauche pour envelopper une superbe frappe du pied droit dans le petit filet du gardien Grégory Cesbron. Le Bé-Léger est cueilli à froid malgré la température clémente de cette fin d’été. Cette équipe aura néanmoins du cœur. Les locaux réagissent et repartent à l’attaque. Freddy Moreira puis Jérôme Foucaud auront l’occasion de réduire le score, mais le manque de lucidité les poussera à la faute. C’est au contraire, Avrillé qui alourdira le score par Lucciano Schmitt puis David Remond. La logique est donc respectée pour ce troisième tour de la Coupe de France. Le parcours s’arrêtera là pour les hommes d’Armand Da Cunha . Beaucoup de satisfactions pour une équipe en pleine construction. L’essentiel, c’est désormais le championnat et la venue de l’équipe réserve d’Andrezé, dimanche 23 à 15h00.

IMG_0685.JPG

IMG_0703.JPG

IMG_0702.JPG

Commentaires