Cruel

6 mars 2013 - 17:04

Le début de match est très poussif pour les hommes d’Armand Da Cunha qui n’arrivent pas à ressortir le ballon proprement. Les vagues grises se répètent sur les cages de Cesbron. Dans ce premier ¼ heures, les jaunes concèdent une multitude de coups de pied de coin, qui ne donnent rien.

Les locaux ont laissé passé l’orage et prennent le jeu à leur compte, pour se créée quelques occasions dangereuses devant le portier adverse, sans réussite.

A la demi-heure de jeu, Antoine Barré ajuste d’un plat du pied plein de sang-froid le gardien pour l’ouverture du score, après une passe lumineuse de Moreira(1-0).

La bataille au milieu de terrain est âpre, avec des fautes à répétition de part et d’autre, ce qui « hache » le jeu, en cette fin de première période.

Les 22 acteurs rentrent aux vestiaires sur ce léger avantage pour le Béléger.

Déterminés, les choletais attaquent la seconde période comme ils avaient fini la première, en haussant le rythme et ayant le contrôle du jeu.

Arriva cette fameuse 60 ème minute avec une chef d’œuvre Zlatanesque signé Noulin qui expédie une volée des 25 mètres, qui ne laisse aucune chance au gardien adverse (2-0) ! Le break était fait pour les locaux, et de quelle manière !

Ensuite le bloc jaune recula pour laisser la possession du jeu aux joueurs adverses, ce qui leur permettait d’évoluer en contre !

A dix minutes de la fin l’arbitre indiqua le point de pénalty pour une faute de Cesbron sur le 10 adverse. La sentence était transformée (2-1).

A partir de ce moment, les gris abusèrent de longs ballons, sans pour autant trouver la faille.

Au bout du temps additionnel, sur un dernier corner, le capitaine de ASLT crucifie les locaux avec une frappe en angle fermé (2-2).

Un résultat rageant étant donné la prestation des deux équipes, et de la physionomie de la rencontre.

Rendez-vous dès la semaine prochaine pour un derby face à ChristopheSeg (15 h) au stade Pierre de Coubertin.

Commentaires